Nos petits trucs et astuces

Trucs et astuces pour améliorer notre pouvoir d'achat tout en participant au développement durable et à l'écologie
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Bonjour à tous et à toutes .....
Dim 27 Nov - 20:06 par gigitte84

» Confiture artisanale
Sam 15 Oct - 11:19 par Ghama

» site de cosmetiques orientaux naturels et naturels
Sam 19 Fév - 16:19 par jenna1411

» hello tout le monde
Mar 11 Jan - 19:12 par muche

» Ventes Privées Ethiques
Dim 14 Nov - 22:17 par marc

» Me voilou chez vous
Dim 10 Oct - 18:02 par helmina29

» Règles à lire avant de poster un message
Dim 10 Oct - 17:19 par helmina29

» Annuaire des cueillettes a la ferme
Mer 7 Juil - 7:31 par eric78910

» Un petit Nouveau sur Vizille
Sam 20 Fév - 16:49 par Bio30

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Randonneurs: Sachez Parler "aux gens". C'est très gratifiant!

Aller en bas 
AuteurMessage
Yves Gonnet
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Paris 75009
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Randonneurs: Sachez Parler "aux gens". C'est très gratifiant!   Ven 5 Sep - 12:20

Histoire de "Perle de Rosée"


Chers Amis Randonneurs, je ne saurais trop vous encourager à profiter de vos sorties Nature pour « parler aux gens ». Les personnes qui aiment la Nature, qui fréquentent la Nature, qui aiment la Vie se doivent de "de parler aux gens". On trouve toujours une bonne raison pour "parler aux gens". Il suffit de les aimer. Et si vous êtes mal reçu, et si on vous envoie promener! Quelle importance: passez votre chemin. D'une manière générale "les gens" adorent qu'on leur parle. Une bonne manière d'entamer une conversation avec quelqu'un est de lui faire un compliment. On peut toujours admirer quelque chose chez quelqu'un.

Au cours de nos randonnées ma fille Adely et moi n'hésitons pas à aborder les personnes, autres randonneurs, ou "autochtones" chaque fois qu'une occasion se présente. Une promenade où nous n'avons pas eu un minimum de 3,4 ou 5 contacts enrichissants n'est pas une randonnée réussie.

Voici des exemples de contacts étonnants ou réussis :

En passant devant une vaste prairie encombrée d'épaves les plus diverses, caravanes, vieilles camionnettes, vieilles voitures toute rouillée, j'ai frappé à la porte d'un mobil homme pour demander la permission de faire des photos. Nous nous sommes trouvés au contact d'un vieil original, genre barbu, l'aspect assez clochard, qui était propriétaire des lieux et de toutes les épaves, et qui nous a pris en sympathie.

Il nous a raconté tant et tant d'histoires que je ne savais plus si je devais le croire ou non, et je trouvais aussi que ça n'avait aucune importance (de le croire ou non). J'adopte l'attitude des ethnologues, qui ne font jamais aucun commentaire, ne portent jamais aucun jugement, écoutent et regardent avec attention, et accusent poliment réception. C'est une méthode qui permet d'apprendre des autres. Un jour -c'est promis- je raconterai l'histoire vraie de l'ingénieur des ponts et chaussées néerlandais qui (il y a bien longtemps) travaillait au fin fond de la jungle de Sumatra, et qui en appliquant cette méthode de communication à la lettre, connu une expérience extraordinaire avec les "hommes tigres". (Homme le jour, Tigre la nuit).

Je reviens à notre "clochard bienveillant" en fait un homme riche qui était propriétaire d'une bonne partie des praires et des bois à l'entour. Une bonne partie de sa fortune était due, nous dit-il, à des rouleaux de pièces d'or trouvés dans les murs en rénovant une vieille maison.

Il nous parla longtemps, et c'est ainsi que nous avons appris l'histoire de "Perle de Rosée".

"A ce moment là, nous racontât-il, j'avais une petite compagnie d'aviation en Guyane, et j'étais associé à un pilote américain vétéran du Viet Nam. Nous remontions un certain fleuve dans un petit avion, et tout allait bien. Tout à coup le moteur eut des ratés. C’était une panne de "diurithe". Il fallait nous poser. Justement nous survolions un village. Nous en fîmes le tour pour trouver l'endroit le plus propice à un "amerrissage". L'ayant trouvé nous posâmes notre avion. La population venait vers nous et nous eûmes un contact amical avec ces gens. Nous commencions à réparer notre avion quand survint le chef du village. Après avoir échanger nos politesses il nous fit savoir qu'il avait un problème. Une des villageoises était sur le point d’accoucher, et ça ne se présentait pas bien du tout. Je dis : "O.K. on l'emmène à Cayenne, préparez là." La panne de diurithe ayant été réparée. Nous organisâmes l'intérieur de l'avion pour accueillir cette jeune femme. On l'amena bientôt: elle était très belle. Son mari l’accompagnait. Nous la couchâmes sur un lit de fortune aménagé en longueur dans l'avion. Bientôt nous décollâmes. Mon ami me dit "Tu t'en occupes ou je m'en occupe?" Il me dit "J'ai fait ça (accoucher des femmes) tellement de fois au Viet Nam, fais-le-toi: Ça te fera une expérience." C'est ainsi que je me suis occupé de cette jeune femme d'une grande beauté. L'accouchement était terminé quand nous entrevîmes les premières lumières de Cayenne: c'était le petit jour. Le bébé était une ravissante petite fille d'un bon poids et parfaitement conformé. "Comment allons nous l'appeler?" Demandais-je? A cet instant pour me rafraîchir je passer une main par une ouverture de la fenêtre. Des gouttelettes d'eau mi-pluie mi-rosée se précipitaient sur ma main. Je m'exclamais: "Nous l'appellerons "Perle de Rosée".

Voilà donc l'histoire authentique de "Perle de Rosée" qui grandit, devint une très belle fillette, jeune fille, et femme. Elle vivait de manière tout à fait simple dans sa tribut en Guyane ou au Brésil. Mais ce monsieur avait remarqué son esprit éveillé et sa grande intelligence et comme il était son parrain, il a veillé à ce qu'elle fasse de brillantes études en écologie. Il nous dit "les personnes de ces tributs sont des "pages blanches". Ils vivent de manière tellement simple et si proche de la Nature. Ils sont capables d'assimiler de nombreuses données si l'on prend la peine de les leur faire étudier. "

Et voilà une autre histoire tout aussi émouvante:

J'avais remarqué depuis longtemps à Saint Remy les Chevreuse une grande sculpture en acier inoxydable. Apparemment c'était une statue de De Gaule. J'étais curieux et intrigué par cette œuvre d'Art si monumentale et pourtant située dans un jardin assez ordinaire. Ce jour là, je profitai de ce que j'étais avec ma fille pour m'introduire dans la propriété à la recherche de l'hôte ou de l'hôtesse. Je voulais demander quelques explications et si possible, voir d'autres œuvres d'art s'il y en avait, et bien sûr "parler aux gens". La propriété était constituée de 2 grandes maisons. On entrevoyait quelqu'un dans un fauteuil qui ne bougeait pas par une des portes-fenêtres. Il y avait de nombreuses autres œuvres d'art à l'extérieur en acier inoxydable, dont une grande statue de Pompidou. Tout cela avait une apparence assez mystérieuse. Tout a coup voilà une belle dame qui s'avance vers nous. Nous avons avec elle un échange de politesse. Elle nous accueille très gentiment. "C'est mon mari qui est l'auteur de toutes ces œuvres d'art, nous dit elle, c'est un artiste assez connu, il a de grandes sculptures exposées dans des parcs. C'était un homme très industrieux et productif, très créatifs, seulement, il y a deux ans, il est tombé dans son atelier, sans doute a-t-il eu une attaque, il en est resté très diminué, et il ne quitte plus guere son fauteuil maintenant." Cette aimable personne nous a alors conduit dans l'une des deux maisons, qui était en fait un véritable musée, avec des centaines de sculptures ou de tableaux de ce monsieur. Nous étions, ma fille et moi, très admiratifs de toutes les merveilles qui étaient présentées. Ce monsieur était ingénieux, créatifs et productifs. La partie la plus intéressante de ce musée étaient formée de sculptures d'animaux grotesques en terre cuite: "Des "gogottes" comme aimait les appeler mon mari", nous expliquât notre hôtesse, qui nous laissa seul, prendre notre temps, pour tout visiter.

Après cette visite ma fille et moi avons pris soin d'aller voir le monsieur dans son fauteuil pour chaleureusement le féliciter de l'œuvre de sa Vie. J'ai vu que nous lui faisions plaisir, et peut être avons-nous constitué "l'étincelle de Bonheur" qui a illuminé sa journée!

Et voici le dernier exemple: Amusant.

A Saint Remy de Chevreuse, il y a le château des Coubertin, un musée de sculpture en bronze, et une très importante fonderie de bronze. Ce jour là j'avais l'ambition de photographier Adely devant le gigantesque cheval de bronze qui est devant le château. Vestige d'un très important monument dédié à un "libérateur" et qui se trouve sur une des places de Buenos Aires. Le château de Coubertin n'est pas ouvert au publique. Comment procéder? Dans ces cas là Adely et moi on rentre quand même et l'on s'efforce de trouver quelqu'un pour demander la permission. Ce jour là depuis la gare nous suivions une dame avec un cabas remplit de légumes (pour un pot au feu, nous précisera-t-elle par la suite). Comme cette dame s'enfile dans l'allée qui conduit au château, nous forçons le pas pour la rattraper. "Savez-vous si nous pourrions visiter le musée de bronze? Je voudrais photographier Adely devant le gigantesque cheval de bronze." "Ca tombe bien, nous dit-elle, je suis la conservatrice, et j'habite dans le château." "Rentrez avec moi, vous sortirez par la petite porte de l'autre côté du pigeonnier." Après encore un brin de causette, Adely et moi avons eu quartier libre pour visiter les parties extérieures du château, et réaliser un excellent reportage photo. Et nous sommes ressortis par la petite porte derrière le pigeonnier.

En résumé:

Parlez aux gens! Faites vous des Amis! Enrichissez-vous de nouvelles connaissances.

Excellents succès et réussite à toutes et à tous dans tout ce que vous faites, beaucoup de plaisir. Profitez bien de votre été.

Cet article a été écrit pour les végétaliseurs par Yves Gonnet le 23 juillet 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Randonneurs: Sachez Parler "aux gens". C'est très gratifiant!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " LES GENS DU NORD......"
» GESTION DU PATURAGE quelqu'un a entendu parler de cet homme "Jean-Eudes Hasdenteufel"
» Sylvie Joly - "Le Cantal"
» HYERES LES PALMIERS "jardins secs"
» Appareil de mesure chlore "Mini photomètre" Hanna HI701 Mise à jour 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos petits trucs et astuces :: DIVERS :: Loisirs-
Sauter vers: